Du grand n’importe quoi !

Pour la CFTC, les syndicats sont complémentaires. Dans leur point de vue, leurs demandes, leur représentativité, leurs actions. Et cela ne nous intéresse pas de critiquer les autres : nous préférons les respecter dans leur diversité. Nous avons mieux à faire et les salariés de toutes façons ont horreur de ces disputes qui sont souvent du niveau de la cour d’école et qui donnent l’impression d’une défense affaiblie de leurs droits.